QUEL EST LA DIFFÉRENCE?

COMMENT L’UPCYCLAGE EST-IL DIFFÉRENT DU RECYCLAGE?

Au moment où Kinsu prenait naissance, il y a déjà quelques années, je disais à qui voulais l’entendre, que je démarrais une ligne d’accessoires écoluxueuse, fabriquer à partir de jeans recyclé. C’était inévitable, dès que je prononçais le mot recyclage, mes interlocuteurs perdaient tout intérêt et me cataloguaient de petites artisanes enviro-freak qui raboute de vieux tissus dans son sous-sol afin de vendre ses oeuvres au marché de Noël pour gagner un peu d’argent de son passe-temps. LOL!!! Avec le recul, c’est pas mal ça que j’étais… Et que je suis encore:), mais à mes débuts ça m’insultait, aujourd’hui je m’assume pleinement.

En fait, mon objectif avec Kinsu a toujours été d’amorcer une conversation autour de la valorisation textile. J’ai donc dû reformulé mon pitch! Je me suis approprié le terme upcyclage, me présentant comme une upcycleuse de denim, qui rend hommage à ce tissus chéri de tous: le denim. Enfin! Les gens sont intrigués.

Bien que l’upcyclage soit une forme de recyclage et qu’elle appartient à la même famille, certaines nuances sont à souligner. Je vous invite donc à lire mon petit glossaire.

1. LA DÉMARCHE ARTISTIQUE

 Ian Berry, Children’s Museum of the Arts in Manhattan: the Secret Garden

L’upcyclage est une réutilisation intelligente, une forme de recyclage haut de gamme, qui prend forme à travers une démarche artistique réfléchie.

Le recyclage, au sens le plus strict, produit un nouvel approvisionnement du même matériau.

2. LA VALEUR AJOUTÉE

Produit Kinsu fait de denim upcyclé.

L’upcyclage consiste à transcender l’objet déchu en le détournant de son usage initial pour le présenter dans un nouveau contexte qui rehausse sa valeur. L’upcyclage est un hommage à la matière.

Isolant Blue Jeans Go Green™ en denim recyclé

Le recyclage consiste à transformer les déchets et à les réutiliser pour fabriquer un autre produit ou le même, mais souvent de moindre qualité. Par exemple, la qualité du plastique et du papier diminue chaque fois qu’ils sont recyclés.   

3. LE FAIT MAIN

Patron de couture Kinsu

L’upcyclage est un processus fait main et le fruit d’un travail laborieux. Le produit upcyclé est un produit exclusif, unique et fabriqué en petites quantités.

Le recyclage implique une standardisation du produit. C’est une production à plus grande échelle qui sous-entend un processus industriel.

4. LA FAIBLE EMPREINTE DE CARBONE

L’upcyclage, mis à part la sueur et la passion humaine, nécessite très peu d’énergie. De plus, l’upcyclage est généralement exécuté localement.

Le recyclage nécessite une quantité d’énergie considérable. De plus, il est plutôt fréquent que le produit à recycler ne soit pas traité localement, et soit vendu dans un pays en voie de développement ou il sera transformé et revendu.

5. LE PRIX ÉLEVÉ

Ce cinquième point mérite une publication à lui seul. J’ai tellement reçu de commentaires sur le coût de mes produits. Parce que la matière première m’est « donnée » et qu’elle n’est pas « neuve » le produit devrait nécessairement être moins cher. C’est faux! Et je ferai un autre billet là-dessus:)

L’upcyclage demande beaucoup de temps, de patience, de persévérance, c’est un travail acharné quotidiennement. Si un salaire et des conditions de travail décentes y sont rattachés, finalement (au final est un anglicisme) le produit en sera plus coûteux. Sans parler de l’exclusivité qui a également son coût.

Le produit recyclé, bien que souvent plus dispendieux que celui fabriqué à partir de matière première neuve, sera toujours moins cher que le produit upcyclé, car il est produit à plus grande échelle.

6. LA FASCINATION

L’upcyclage est signe de créativité et la créativité fascine les gens. Plusieurs d’entre nous sommes des consommateurs fatigués voir blasés. Tout semble être du pareil au même! L’unicité surprend, fascine et elle fait sourire!

La plupart de mes clients sont fascinés d’apprendre que mes produits sont fabriqués à partir de vieux jeans. Je continue de recevoir des messages de clients qui souhaitent passer à mon atelier afin de me donner leurs sacs de jeans qu’ils ne portent plus.

Quand les gens se sentent inspirer, ils veulent participer activement au processus. J’ai été la première impressionnée par cette fascinante boucle qui s’est créé entre mes clients et ma chaîne d’approvisionnement.

Le recyclage bien qu’intéressant ne se qualifie pas à mon humble avis de fascinant.

Robe Kinsu en denim upcyclé

7. EN CONCLUSION

Bon, on comprend que je prêche pour ma paroisse:) En fait, dans la vie de tous les jours maintenant, recycler fait partis de nos habitude. On recycle de façon mécanique et on a l’impression qu’en posant ce geste on fait notre part. Oui, c’était vrai il y a 15 ans peut-être. Aujourd’hui, les enjeux sont de plus en plus élevés, nos actions doivent être conscientes et guidées par la créativité plutôt que d’être mécanique. On se doit de se questionner, à savoir comment quelque chose peut être réutilisé ou valorisé avant d’être envoyé au recyclage… Ce qui m’amène au 3RV…. Mais on s’en reparle lors d’une autre publication:).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s