CE QU’IL TE FAUT POUR COMMENCER À COUDRE



Ce que j’apprécie de la couture c’est vraiment le « Lowtech », OK… Mis à part un tuto YouTube de temps à autre lol…. Du fils, des aiguilles, du tissus et voilà!

Bien sûr, il y a deux ou trois outils qui te faciliteront la vie si tu débutes en couture et je t’en jase un peu dans cette publication:)

SI TU N’AS PAS LE GOÛT DE LIRE, ÉCOUTE LA VIDÉO:)

JASONS DU P’TIT KIT

Dans mon p’tit kit de couture se trouvent les instruments que j’utilise le plus souvent. Ceux que j’aime avoir sous la main en tout temps. Ils sont déposés tout près de ma machine à coudre et je les déplace dans le salon quand je répare un vêtement devant la télé.

LES AIGUILLES À COUDRE

Les aiguilles, il y en a des millions de sortes. Ce qu’il faut retenir c’est que tu choisis ton aiguille en fonction du tissu et du fil que tu comptes utiliser. Un tissu plus fin : fil fin-aiguille plus fine. Un tissu épais et dense comme le denim alors, un fil plus robuste-une aiguille plus rigide. Il existe deux grandes familles d’aiguilles, celles pour coudre à la main et celles pour coudre à la machine.

Le trou de l’aiguille s’appelle le chat et il sert à y faire passer ton fil. Sur les aiguilles à la main, le chat est positionné en haut alors que sur les aiguilles à machine à coudre le chat est au bas de l’aiguille. Si tu as de la difficulté à y faire passer ton fil, ce n’est peut-être pas la bonne aiguille pour le fil que tu as choisi. Je te conseille d’utiliser une variété d’aiguilles et de simplement expérimenter

LE FIL À COUDRE

Comme les aiguilles, il existe plusieurs sortes de fils. Le plus courant c’est le fil 100% polyester de Gütermann. Tu pourras le trouver au magasin de tissus. Il est polyvalent et il est offert dans une grande gamme de couleurs. Il est aussi disponible plus épais pour les surpiqûres. Depuis quelques années, j’aime bien utiliser du fil de coton. Il est un peu moins résistant, mais quand j’utilise de la fibre naturelle, ça me fait toujours un peu grincer des dents d’utiliser du fil de polyester. Je l’achète en ligne chez Wawak. Si tu désires du fil 100% coton organique, j’achète le mien à cette adresse : Organic Cotton Plus.

LE DÉCOUSEUR

Sache que toute couturière sera appelée un jour à découdre, le découseur est un outil essentiel dans tout kit de couture. Il te permettra de découdre les erreurs et de recommencer! Si tu vas souvent en « frippe » tu risques d’en trouver dans de vieux coffre de couture. Sinon dans ton magasin de couture le plus près.

LE COUPE-FIL

Bien sûr le ciseau peut également être utilisé pour couper les fils, mais le ciseau a une très longue lame qui est moins précise que celle du coupe-fil. Il peut arriver quand on coupe les fils au ciseau que l’on coupe notre tissu par mégarde. Je te conseille d’utiliser le coupe-fil. Il en existe de tous les prix. J’adore celui-ci, il est plus dispendieux, mais c’est une seule pièce de métal, sans plastique, plus durable et fait au Japon.

LE RUBAN À MESURER

Dans un kit de couture le ruban à mesurer est un incontournable pour les mesures bien sûr, mais il complète à merveille le look de créateur de mode tant désiré:)

LA CRAIE À TISSUS

La craie à tissus sert à tracer le patron ou marquer le tissu. Il en existe différentes sortes, craie de cire, craie en poudre, format crayon de bois, etc. Dans mon p’tit kit, j’aime bien la craie sèche dans le petit boitier avec aiguisoir intégrer.

LE DÉ À COUDRE

Plusieurs croient que le dé sert à protéger le doigt pour ne pas que l’aiguille nous pique. Le dé à coudre sert à protéger le doigt qui pousse l’aiguille dans le tissu. Il est surtout pratique si tu dois faire une longue couture à la main ou si ton tissu est très épais.

LES ÉPINGLES

Les épingles sont fort utiles pour épingler deux épaisseurs de tissus ensemble, établir des points de repère, etc.

Pour terminer, tu peux glisser dans ton kit ce que tu juges pertinent : règles, fils à broder, loupe, selon tes besoins:)

JASONS GROS KIT DE COUTURE

D’abord mon coffre vintage, je l’ai trouvé sur marketplace. Il est tout cuir…Je l’adore.

Dans le gros kit on retrouve sensiblement la même chose que dans le ti kit, mais en plus grande quantité. Craies, crayons, gomme à effacer, petite règle, épingles, aiguilles de toutes sortes.

LE COFFRET À CANETTES

J’avais l’habitude de déposer mes canettes de fil dans un pot Masson et c’était vite le chaos. J’ai découvert il y a quelques années un coffret à canette et je l’adore. Je peux le mettre facilement dans mon coffre de couture ou le placer près de ma machine à coudre.

LES AIMANTS

C’est toujours pratique d’avoir quelques aimants dans son coffre pour ramasser les aiguilles tombées par terre. Personne qui s’est ramassé à l’hôpital à cause d’une aiguille dans le pied… Les souliers dans un atelier c’est aussi une bonne idée lol!

LES CISEAUX ET L’X-ACTO

J’ai quatre paires de ciseaux : à papier, à tissus, à cuisine et dentelés. Si tu as toujours utilisé des ciseaux de cuisine pour couper le tissu, je t’invite fortement à investir pour une bonne paire de ciseaux de coutures. Ta vie ne sera plus jamais la même après avoir coupé du tissu avec des ciseaux de couture. J’aime vraiment cette paire, car je la trouve passe-partout pour tout type de tissus, elle se manipule facilement et elle n’est pas trop lourde.

Le ciseau dentelé permet d’éviter que le tissu s’effiloche trop facilement. Il peut être utile, mais il n’est pas une nécessité.

J’adore l’X-ACTO. Je l’utilise pour découdre, déconstruire les vieux jeans et même pour couper certaines matières comme le denim ou le cuir.

LE SAFRAN ET LA POINTE SÈCHE

Le safran est l’outil de bois et il sert à pousser sur le tissus dans un angle difficile à atteindre comme une pointe de col par exemple. Il est extrêmement utile.

La pointe sèche d’autre part est un indispensable si vous planifiez expérimenter à faire vos patrons de couture vous même. Sinon, il n’est pas nécessaire d’en avoir une.

LA RÈGLE TRANSPARENTE ET LE FER À REPASSER

Cette règle transparente est indispensable si tu songes à faire tes propres patrons.

Le fer à repasser et la machine à coudre… C’est comme un téléphone et son chargeur. L’un ne va pas sans l’autre. Il est nécessaire de repasser entre chaque étape de confection pour obtenir un produit fini de qualité. Un bon fer à repasser c’est vraiment un investissement. Encore là, je t’invite fortement à te rendre à la Saint-Vincent de Paul, l’Armée du Salut ou au comptoir vestimentaire le plus près de chez toi. Il y a quelque mois j’en ai trouvé un pour 3 $!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s